vendredi 4 novembre 2011

[CINÉ] Mille milliards de mille sabords

Tintin, je le lisais sous ma couette, à la lueur de la lampe, après l'avoir piqué dans la chambre de mon frère...


Puis, une fois les BDs dévorées, je me mettais à regarder le dessin animée à la télé. Le thème de la série ne m'est que trop familier, et il me rappelle la surexcitation dans laquelle j'étais plongée...


L'arrivée du film ne m'a fait ni chaud ni froid... Je trouvais tellement dommage d'abandonner les caractères dessinés, pour de "réels" personnages... Je ne faisais que me demander qui incarnerait ce héros mondialement connu.


Ce fut avec une grande surprise que j'ai pu voir ce héros en 3D... Parfaitement reconstitué, qu'aucune personne sur terre n'aurait pu incarner.


Tintin et M. Sakharine
L'histoire est passionnante, et on y est très vite plongé. On assiste à la rencontre de Tintin, et du Capitaine Haddock vu comme un ivrogne confirmé depuis moult générations (un peu trop d'ailleurs!)...

Tintin et le Capitaine Haddock

L'intrigue, comme un Tintin est rondement menée, et s'appuie largement sur le tome du "Secret de la Licorne", et mélange une partie du "Crabe aux pinces d'or", tout en faisant quelques petites références à toute l'œuvre d'Hergé. Regardez bien... Dès le début, Hergé y est même représenté !

L'histoire commence donc lorsque Tintin fait l'achat d'une maquette de bateau lors d'un vide-grenier. Bizarrement, tout le monde la lui réclame, et l'affaire prend une toute autre dimension quand un homme finit par se faire fusiller sur le perron de notre héros...

Il découvre alors un étrange parchemin qui le mènera sur l'enquête du Secret de la Licorne (nom du bateau).

Le secret de la Licorne

Cette Licorne déchaine des passions, et un certain monsieur Sakharine (qui me fait d'ailleurs étrangement penser à Steven Spielberg) se démarque en voulant ce bateau à tout prix.


  
 
  

Au final, Steven Spielberg a réussi à réveiller cette vieille étincelle que j'éprouvais en regardant Tintin... Le film pour lequel je n'étais pas enthousiaste m'est tout à coup paru trop court, et passionnant...!

J'ai donc, adoré !
Voici la Bande annonce:



0 Bla Blas:

Publier un commentaire