jeudi 20 mai 2010

Les vieux et nous !

 
Alors bon problème des retraites, patati patata, je ne parlerai pas de ça... Trop compliqué, trop polémique, et j'y connais rien, donc mieux vaut me taire... J'aimerai plutôt faire un "focus" quant aux différences de mentalités entre les pays sur ce sujet.

Je discutais à ce sujet avec une amie colombienne. Chez elle, les "vieux" sont traités comme des rois. On leur doit obéissance, savoir, respect, etc. Ils ont une place sociale très importante dans la société. Que ce soit au sein de la famille, ou en communauté. Ce sont les personnes qu'on ne peut pas imaginer laisser. Tout le monde passe par leur maison, pour discuter, échanger, etc. 

Une vision difficilement imaginable en France... Notamment à Paris, où dès qu'un vieu "ose" emprunter le métro, tout le monde stresse se demandant si oui ou non il doit lui laisser la place !!

Quand j'étais au Sénégal, c'était la même vision des choses qu'en Colombie. Les personnes âgés dirigent et administrent la maison. Dans certaines familles, ce sont eux qui collectent le salaire de chaque habitant de la maison et le redistribuent après. On m'a même dit : "Vos problèmes de maison de retraites, de vieux délaissés, et de canicule... Tout ça, c'est du vent ici, et ce n'est même pas imaginable pour nous !".

Alors, pourquoi en France, les vieux sont-ils autant "parqués"???
Attention, je ne prétend pas donner de réponse... Suis pas Sociologue, moi !!!

Dans notre société, il y a le culte de la jeunesse. Il faut toujours être jeune beau, et séduisant (intelligent en prime, mais ça se voit pas, ça!). C'est pas pour rien que les crèmes anti-âge inondent le marché et que le lifting est toujours d'actualité ! Bref, on ne veut pas voir la vieillesse. Je pense que ça fait un peu parti du refus d'être avec des personnes de plus en plus âgées... Ce n'est qu'une piste de réflexion, rien d'autre !

Ensuite, il est vrai que notre société est individualiste. Le petit oiseau prend son envol, laisse ses parents derrière lui pour se trouver un nouveau nid, et une nouvelle famille... et en général, loin de ses parents bah voui, à Joinville les bains, c'est quand même plus difficile de trouver du boulot...! Il en devient pénible pour certains d'aller voir ses grands-parents parce que nous avons perdu le lien avec eux. On ne vit pas avec, eux, on ne connait pas grand chose d'eux au final... 

C'était le post philosophique, ou presque !!! :)

0 Bla Blas:

Publier un commentaire